Accueil  >  GERI  >  BDRSR 

Bases de données pour la recherche en sécurité routière

Coordination scientifique : Michèle Guilbot (TS2/LMA)

Contexte

L’insécurité routière est un domaine complexe faisant intervenir et interagir des éléments liés au milieu physique (infrastructure, environnement, trafic), des éléments mécaniques (véhicules), des éléments humains (usagers), dans un contexte institutionnel, juridique, économique et social. Les recherches en sécurité routière nécessitent l’accès à des données relatives à tous ces éléments, et notamment aux accidents, à la mobilité et aux comportements des divers usagers.
Un inventaire critique des données nécessaires à la recherche en sécurité a été établi en 2003 [Inventaire critique des données nécessaires à la recherche en sécurité routière Rapport de convention DSCR/INRETS, FONTAINE H., GOURLET Y., L’HOSTE J., MUHLRAD N. (2003)]. Ce rapport préconisait un certain nombre de pistes pour une meilleure organisation du domaine, pour le développement des sources de données et un meilleur accès à ces données. Par ailleurs, la réglementation permet désormais à l’INRETS d’avoir accès à l’ensemble des procès-verbaux d’accidents corporels afin « de réaliser des recherches ou enquêtes scientifiques ou techniques, destinées notamment à prévenir la commission d’accidents ». Les conditions d’accès restent cependant très rigoureuses, et ceci nécessite une organisation interne à l’INRETS avec un point d’entrée unique pour toutes les UR de l’Institut et la mise en place d’une procédure de validation et de suivi des demandes respectant les exigences de confidentialité légales et réglementaires en matière d’accès et d’utilisation des données à caractère personnel.
Enfin, un appel à proposition du 7e PCRD pour un Observatoire européen de sécurité routière a été lancé. Il était important de pouvoir assurer un suivi des réponses de l’INRETS et de s’impliquer dans la mise en place de cet Observatoire européen.

Présentation dans Axes n°34, février 2008

Séminaires Programmes et communications

Objectifs scientifiques

Le GERI a été mis en place pour répondre à ce besoin d’organisation, d’information et de communication. Il a principalement trois objectifs :

  • ouvrir un espace d’échanges et de discussion autour des bases de données pour la recherche en sécurité routière et une connaissance mutuelle de l’existant,
  • assurer un suivi des demandes d’accès aux procès-verbaux d’accidents corporels et de l’exploitation qui en est faite,
  • suivre la mise en place de l’Observatoire européen de sécurité routière.

Membres du GERI

Coordination scientifique Michèle Guilbot (TS2/LMA)

Participants IFSTTAR Emmanuelle Amoros (TS2/UMRESTTE), Pierre-Jean Arnoux (TS2/LBA), Samuel Barbarin (COSYS/LICIT), Ruth Bergel (COSYS/GRETTIA), Julien Cestac (AME/LPC), Nicolas Clabaux (TS2/LMA), Cécile Coquelet (TS2/LMA), Hugues Cunegatti (AME/DEST), Corinne Dionisio (COSYS/GRETTIA), Dominique Fleury (TS2/LMA), Blandine Gadegbeku (TS2/UMRESTTE), Reinhard Gressel (AME/SPLOTT), Laurent Hivert (AME/DEST), Pierre-Alain Hoyau (COSYS/GRETTIA), Jean-Paul Hubert (AME/DEST), Yves Karsenti (DPM/Systèmes d'information et systèmes informatiques), Mathieu de Lapparent (AME/DEST), Sylvain Lassarre (COSYS/GRETTIA), Jean-Loup Madre (AME/DEST), Jean-Louis Martin (TS2/UMRESTTE), Françoise Paran (AME/LPC), Christophe Perrin (TS2/LMA), Farida Saad (COSYS/GRETTIA), Thierry Serre (TS2/LMA), Gilles Vallet (TS2/UMRESTTE), Pierre Van Elslande TS2/(LMA), Joël Yerpez (TS2/LMA)

Participants extérieurs Olivier Bonin (ENPC), Claude Got (expert CNSR), Manuelle Salathé (ONISR), Marie-Claire de Franclieu (DSCR), Philippe Rulens (AGIRA), Hélène de Solère (CERTU)