IFSTTAR Actions incitatives: PeRcEption et simuLateUrs de DEplacement
Accueil  >  GERI  >  PRELUDE 

PeRcEption et simuLateUrs de DEplacement

Coordination scientifique

Fabrice Vienne (COSYS/LEPSIS) et Joceline Rogé (TS2/LESCOT)

 

Problématique

Nombre de questions de recherche sont transversales dans les études qui sont menées sur les usagers vulnérables, que ce soit au sein de l’IFSTTAR ou dans d’autres structures de recherche. Certaines sont communes aux différents outils de simulation utilisés pour étudier le déplacement. Quelques exemples sont listés ci-dessous.

Cependant, il est à noter que les chercheurs qui travaillent sur ces thématiques se spécialisent dans l’étude d’un groupe d’usagers vulnérables (que ce soit pour évaluer la perception de ce groupe d’usagers ou pour étudier la façon dont ils sont perçus par les autres usagers). On peut penser que les connaissances acquises dans un domaine pourraient s’enrichir de celles réalisées dans un autre champ. PRELUDE permet de confronter des questions de recherche qui sont, pour l’instant, abordées séparément.

Exemples de questions transversales à l’étude de la perception des usagers vulnérables

  • le manque de visibilité des usagers vulnérables pour les automobilistes
  • les erreurs d’estimation de la vitesse d’approche, de la distance des autres usagers faites par des usagers vulnérables et vise-versa
  • l’interactivité de différents simulateurs pour quelles études ?

Exemples de questions communes relatives aux différents outils

  • les difficultés pour reproduire les mouvements de déplacement
  • comment augmenter le réalisme de la situation simulée : rendu sonore, visuel, kinesthésique et haptique…
  • les déterminants du mal du simulateur et son incidence sur les études réalisées

Objectifs

PRELUDE est un lieu d’échanges sur les connaissances relatives à la perception et aux dispositifs de réalité virtuelle utilisés et développés par les chercheurs/ingénieurs (simulateur deux-roues motorisés, simulateur piétons, simulateur automobile et peut être bientôt simulateur vélo). Le LEPSiS, de par ses collaborations et la diffusion de ses outils, permet aussi d’ouvrir ce groupe d’échanges au niveau du RST sur des problématiques communes.

De plus, ce GERI permet de mieux anticiper les évolutions futures des dispositifs en cernant mieux les besoins en termes de développement des chercheurs et les possibilités d’évolutions techniques des simulateurs de déplacement.

Enfin, Les rencontres organisées dans le cadre de ce GERI seront favorables à l’émergence de projets en permettant de mettre en évidence des questions de recherche déterminantes pour améliorer, entre autres, la sécurité des usagers vulnérables et les innovations techniques qui pourraient être envisagées.

Cette première année de fonctionnement du GERI sera centrée sur la perception des usagers vulnérables et sur les simulateurs de déplacement.