Accueil  >  GERI  >  SMRT  >  séminaires 1993-2013  >  séminaires 2013 

séminaires 2013

Modélisation des réseaux de transport

Mercredi 16 octobre 2013

de 14h à 17h à l'Ifsttar Marne-la-Vallée, salle C428. Plan d'accès - Plan du bâtiment

  • Maria Laura Delle Monache (INRIA Sophia Antipolis) Macroscopic models for traffic flow
    Several phenomena in traffic flow can be modeled with macroscopic models. In these  models, traffic flow is described with equations derived from fluid dynamics. In this talk, we will present several models that illustrate specific situations that can be described with coupled    PDE-ODE models. First, we consider a model    that applies to moving bottlenecks. The presence of a slow and large vehicle on the road creates a drop in the capacity and hence, a bottleneck.This can be described with a moving density constraint  that acts on the car flow. Then we consider a model applied in control problems for highway ramp metering. A partial differential equation describes the evolution of the vehicle flow on the mainline and an ordinary differential equation describes the evolution of the queue length at the onramp which is modeled by a buffer. Lastly we show an optimization problem applied to roundabouts. Our aim is to minimize the total travel time of cars on the network. We provide a rigorous framework and we show some numerical simulations.
  • Guillaume Costeseque (Ecole des Ponts ParisTech/CERMICS & Ifsttar/Cosys/Grettia) et Jean-Patrick Lebacque (Ifsttar/Cosys/Grettia) Principe variationnel pour les modèles GSOM : méthodes numériques
    De nombreux systèmes physiques satisfont à des principes d'optimalité, les plus connus étant le principe de Fermat en optique géométrique ou encore le principe de moindre action de Maupertuis-Euleur-Lagrange-Jacobi en mécanique. Il a été démontré que de tels principes existent également dans le cadre de la modélisation hydrodynamique du trafic routier. Dans un premier temps, l'exposé présentera rapidement les aspects essentiels de la modélisation macroscopique du trafic et introduira la classe des modèles GSOM (Generic Second Order Models). Les principes variationnels pour le modèle LWR et les modèles GSOM seront ensuite présentés, à la fois dans le cadre Eulérien et Lagrangien. La seconde partie de l'exposé sera consacrée à une présentation simple des méthodes numériques afin de résoudre les modèles macroscopiques du trafic en tirant parti des principes variationnels. Nous utiliserons notamment des notions issues du contrôle optimal afin de déterminer les caractéristiques (c'est-à-dire les trajectoires le long desquelles se propagent les perturbations du trafic) qui constituent les solutions des principes variationnels en trafic. Enfin, la dernière partie de l'exposé sera dédiée à une illustration de la méthode numérique pour un modèle GSOM soumis à des conditions initiales et à des conditions limites.

vendredi 24 Mai 2013

14h-17h Ifsttar Marne-la-Vallée, salles B17 et B20 - Plan d’accès

  • 14h-15h30 Nicolas Geroliminis Urban traffic modeling and management using the macroscopic fundamental diagram
  • 15h30-17h Jean-Patrick Lebacque Bidimensional models of traffic flow (co-auteur Tibye Saumtally)

mercredi 17 avril 2013 Troisième Conférence Anniversaire de la Chaire Conception et Evaluation des Réseaux de Transport en Commun

Marne-la-Vallée, Ecole des Ponts ParisTech - programme

Vendredi 22 février 2013

de 14h à 17h à l'Ifsttar-Bron en visio-conférence avec les sites de l'Ifsttar à Marne-la-Vallée et Nantes (salles annoncées prochainement).  

Plans d'accès : Bron, Nantes

  • Ludovic Leclercq co-auteur N. Geroliminis (EPFL) Méthode variationnelle pour l'estimation des diagrammes fondamentaux des réseaux et étude de l'impact des choix d'itinéraire.
    Les diagrammes fondamentaux à l'échelle des réseaux fournissent une information agrégée de l'état de la circulation. Ces diagrammes sont souvent estimés à partir de données expérimentales (boucles) mais des travaux récents ont mis en avant les biais pouvant exister avec ce type de méthodes. De plus, les méthodes expérimentales ne permettent d'estimer les diagrammes fondamentaux courant et non de prévoir ceux liés à un nouveau réseau ou un nouveau paramétrage de la régulation (principalement par les feux). Cet exposé se focalisera sur les méthodes analytiques permettant d'estimer les diagrammes fondamentaux de réseaux sur des artères urbaines. Une fois présenté les travaux initiaux de Geroliminis et Daganzo sur le principe des "coupes", une méthode d'estimation basée sur la théorie variationnelle sera présentée. Elle permet de généraliser les méthodes existantes et de fournir une borne serrée du diagramme réel sans hypothèse de régularité sur le réseau. L'exposé s'intéressera également dans un deuxième temps à la question des choix d'itinéraires et leur impact sur la forme des diagrammes fondamentaux de zones en partant de l'exemple d'un réseau simplifié théorique constitué de n liens parallèles.
  • Tai-Yu Ma (IFSTTAR/LET) Co-auteur J-P. Lebacque (IFSTTAR/GRETTIA) Dynamic system optimal routing in multimodal transit network
    The system optimal routing problem has been widely studied for road network while it is less considered for public transit system. Traditional shortest-path-based multimodal itinerary guidance systems may deteriorate the system performance when the assigned lines become congested. For this issue, we formulate the dynamic system optimal routing model for multimodal transit system. The transit system is represented by a multilevel graph to explicitly simulate passenger flow and transit system operations. A solution algorithm based on the cross entropy method is proposed, and its performance is compared with the method of successive averages in static and dynamic cases. Numerical study on a simple multimodal transit network provides the basis for comparing the system optimal routing and user optimal routing under different congestion levels.