Impacts des Eurocodes sur la fiabilité, la durabilité et l’économie des Ouvrages Géotechniques

Responsables

Cécile Maurel (PCI géotechnique urbaine spécialisée) et Sébastien Burlon (Ifsttar/GERS/RO)

Enjeux et objectifs

L’application des Eurocodes 7 et 8, tout en autorisant l’utilisation d’errements anciens, a introduit de nouveaux principes de reconnaissance des sols et de dimensionnement des ouvrages géotechniques ainsi qu’une appréciation différente de leur sécurité. Ce cadre réglementaire, plus complexe qu’auparavant, soulève, de la part de la profession, une multitude de questions qui nécessitent en premier lieu un accompagnement de celle-ci pour l’utilisation quotidienne de ces nouvelles règles. Il oblige ensuite à revenir aux principes de bases de dimensionnement des ouvrages pour proposer dans les années à venir des évolutions permettant de garantir des ouvrages toujours plus fiables, plus durables et plus économiques. Enfin, la cohabitation des Eurocodes 7 et 8 incite à avoir une approche continue de la conception des ouvrages sismiques, notamment dans les zones où le risque sismique n’était pas nécessairement dimensionnant.

Points de blocage scientifique

  1. Appréciation de la variabilité spatiale des propriétés des sols et des roches – Définitions des valeurs caractéristiques au sens de l’Eurocode 7
  2. Quelles méthodes pour les calculs à l’Etat Limite Ultime (ELU) ? Comment estimer la résistance limite d’un ouvrage ?
  3. Quelles méthodes pour les calculs à l’Etat Limite de Service (ELS) ? Comment évaluer les déformations d’un ouvrage ?
  4. Comment apprécier la fiabilité des ouvrages géotechniques ?
  5. Continuité des méthodes de dimensionnement pour des cas de charge statique et dynamique

Sujets traités

  1. Historique des méthodes de conception et de réalisation des ouvrages
  2. Stratégie de reconnaissances des sols, études de la variabilité spatiale des propriétés des sols et des roches (géostatistiques), détermination des valeurs caractéristiques pour le calcul géotechnique
  3. Par ouvrage type : comment calculer les charges limites et les déformations des ouvrages géotechniques ? Quels outils de calcul utiliser ? Quelles sont les voies de perfectionnement ? Quelle est la fiabilité de ces méthodes ? Confrontation avec les mesures et les observations ?
  4. Élaborer des règles pour des technologies et des ouvrages nouveaux (soil mixing, pieux bois, éoliennes, etc…)
  5. Convergence des règles de dimensionnement pour des cas de charge statiques et dynamiques
  6. Évolution du coût des ouvrages géotechniques

Produits finaux attendus

  1. Guides pour l’application des méthodes de dimensionnement des EC7 et EC8 – Recommandations sur la détermination des valeurs caractéristiques – Guide pour l’application de la méthode observationnelle
  2. Thèses, rapports de recherche et articles (ANR, etc…) sur les méthodes de calcul des ouvrages en ce qui concerne la détermination de leur résistance limite et de leurs déformations
  3. Développements de nouveaux modules de calcul dans CESAR pour l’application des méthodes de calcul réglementaires
  4. Élaboration ou propositions de révision des normes de conception et de justifications des ouvrages géotechniques

Partenariats

  • SETRA, CETMEF, CETU, CETE, DGITM, DGALN, DRI,
  • SNCF, RATP, EDF, Grands Ports Maritimes
  • Bureaux de contrôle, Assurances, Entreprises de génie civil, Bureaux d’études, Maîtres d’œuvre