Accueil  >  R2i  >  IMAGES 

Impact des Additifs et des composés chimiques extraits de Géomembranes sur le fonctionnement des EcoSystèmes

Responsable

Fabienne FARCAS Ifsttar/MAST/CPDM

Enjeux et objectifs

L’objectif général de la recherche est d’évaluer le caractère nocif vis-à-vis des écosystèmes d’une contamination par les composés chimiques (antioxydants, plastifiants,HAP, produits de dégradation,..) extraits de différents types de géomembranes utilisées dans des ouvrages hydrauliques.
Les questions de recherche traitées seront les suivantes :

  1. Identification des additifs présents dans les GMB étudiées ; ce point est essentiel car les producteurs ne révèlent pas la composition de leurs matériaux ;
  2. Identification des produits extraits par immersion de géomembranes dans l’eau à différents pH et  températures pour accélérer les phénomènes ;
  3. Identification de sous produits de dégradation éventuels des additifs ou produits de dégradation des polymères constitutifs des géomembranes ;
  4. Elaboration d’un modèle d’extraction/diffusion dans les géomembranes ;
  5. Evaluation de la toxicité des produits extraits par différents tests d’écotoxicité.

La connaissance de la nature des additifs, et des contaminants chimiques potentiels présents dans différentes familles de GMB utilisées dans les ouvrages hydrauliques en liaison avec un modèle d’extraction des additifs, permettra d’évaluer l’impact des GMB sur le fonctionnement des écosystèmes. Les résultats du projet nous orienteront vers des recherches plus approfondies qui permettront de formuler des préconisations en ce qui concerne le choix des matériaux les plus adéquats pour limiter les impacts sur le fonctionnent des écosystèmes. 

Résultats attendus

  • Identification des additifs contenus dans les trois GMB retenues (polyéthylène, poplypropylène et polychlorure de vinyl) à l’aide des techniques d’analyse sélectionnées en 2013.
  • Analyse des produits extraits à différentes échéances dans les solutions aqueuses simulant les pH majoritairement représentés des sols français.
  • Paramètres d’un modèle d’extraction qui permettra de prédire la concentration des molécules issues de GMB susceptibles de modifier le comportement des de l’écosystème.
  • Première évaluation de la toxicité des molécules extraites dans les milieux aqueux définis en 2013.

Participants

Irtea, ENTPE

Bassin d’altitude à l’Alpe d’Huez pour la fabrication de neige de culture (Didier Croissant - Irstea)
Bassin de récupération d’eau pluviale en couverture d’ISD (Nathalie TOUZE-FOLTZ - Irstea)