Accueil  >  R2i  >  Impact polluants 

Qualification de systèmes de recueil de données innovants pour l'évaluation de l'impact des choix d'itinéraires et des émissions de polluants atmosphériques sur un quartier urbain.

Structure de recherche : LICIT-COSYS

Référent Ifsttar : Céline Parzani 

Bénéficiaires potentiels : DGITM

Durée : 24 mois

Etat de l'art

Deux des projets de recherche en cours au LICIT ont pour terrain d’expérimentation le quartier du Tonkin à Villeurbanne, ce qui nous a déjà permis de recueillir quelques données sur ce quartier urbain (données issues des boucles de comptage électromagnétiques et comptages aux carrefours à feux).

  • 2009-2013 : Citedyne (Cité et transports : évaluation dynamique des émissions à l’échelle d’un quartier), PREDIT IV/Go1 Une partie de ce projet consiste à proposer une évaluation dynamique des émissions de polluants en couplant le modèle microscopique de trafic avec un modèle d’émission à vitesse moyenne.
  • 2012-2015 : CoERT-P (Cohérence des échelles de représentation du trafic et de ses polluants en milieu urbain), PREDIT IV/Go6 et PST Rhônes Alpes

Dans ce projet, on se propose de coupler la simulation dynamique de trafic du même quartier avec trois modèles d’émissions et à différentes échelles spatio-temporelles.

Ces projets nous ont permis d’aboutir à une simulation dynamique du trafic sur le quartier, calibrée avec les données dont nous disposions et scénarisée de manière réaliste.

D’autre part, une action de recherche, prévue fin 2013, porte sur l’estimation des polluants sur un trajet urbain à l’aide de systèmes de mesures embarqués. Cette expérimentation se déroulera sur un boulevard du quartier du Tonkin.

Cependant pour les deux objectifs visés, soit la caractérisation du trafic et l’estimation des émissions de polluants, la quantité de données reste insuffisante.

Enjeux et objectifs

Par conséquent, l’objectif de cette action de recherche est l’enrichissement de ces deux types de données sur le même quartier par le déploiement de moyens de recueil innovants, tant pour les émissions que pour le trafic.

Les résultats de cette action de recherche constitueront une base solide pour proposer par la suite un projet de recherche visant à massifier le recueil de données trafic et environnement sur un territoire urbain intégrant des campagnes de mesures s’inscrivant dans la durée (type living lab). Ce projet pourra être réalisé sur le même quartier ou mutualisé avec d’autres projets de recherche en cours à l’IFSTTAR ou auprès de nos partenaires.

Cette action de recherche vise un double objectif :

  • la qualification des systèmes de mesures embarqués des polluants à bas coût
  • l’évaluation de nouveaux moyens de recueil de données de trafic et un calibrage plus fin de la simulation réaliste du quartier

Avancées scientifiques attendues

D’un point de vue environnemental, il s’agit d’évaluer la validité et la performance d’un type de systèmes de mesures embarqués à bas coût sur quelques trajets urbains, en vue de déployer ces dispositifs à plus grande échelle.

D’un point de vue trafic, le recueil d’informations à partir de moyens innovants permettra de mieux quantifier l’impact des choix d’itinéraires sur les états de trafic. L’observation des choix d’itinéraires est complexe. En effet en milieu urbain, le réseau est très maillé donc le nombre d’alternatives est très grand. D’autre part, les alternatives peuvent partager des arcs et sont pour cette raison souvent corrélées. Enfin, les usagers adaptent leur choix d’itinéraires aux conditions de trafic. A terme, il sera alors possible d’utiliser des données synthétiques issues de simulation finement calibrée sur un quartier urbain pour valider de les nouveaux modèles développés pour prendre en compte les liens entre matrice OD et choix d’itinéraires.

Participants

Porteur(s) du projet : Céline Parzani (LICIT) / Delphine Lejri (LICIT)

Participants : Joël Lelong, LAE-AME ; Mathieu Goriaux, LTE-AME

Programmation